Cueillette àGuernesey

  • Horaires Horaires
  • Infos
    Trafic Infos trafic
×

Your return date must be after your departure date.

Veuillez sélectionner un type de voyage

Maximum de 9 passagers autorisé à l'aller

Selectionnez au minimum un adulte voyageant.

Long. max. 5m
Long. max. 7m
Long. max. 7m
Recherche pour un véhicule commercial / transport de marchandises ? + -

Les prix indiqués en ligne sont valables uniquement pour des véhicules standards ou des remorques de camping ou bagages pour des raisons de voyage et ne s'appliquent pas aux véhicules avec panneaux latéraux, camionnettes, remorques et tout autre véhicule destiné au transport de marchandises.

Destination
Voiture
Date de Départ
Date de retour

Maximum de 6 passagers autorisé à l'aller

Selectionnez au minimum un adulte voyageant.

Veuillez patienter pendant que nous recherchons les meilleurs tarifs pour vous ...

La cueillette sauvage dans les prés, les bois et sur les haies réveille en nous les instincts du chasseur-cueilleur. Sarah Woods jette un regard sur le garde-manger naturel et bien fournit de Guernesey.

Maintenant que les beaux jours sont arrivés, le paysage de l'île est un rêve pour les cueilleurs : avec des feuilles vertes luxuriantes, des baies et fruits charnus, les champignons des bois, et les haies fleuries.

Je considérais auparavant ce garde-manger comme une source de nourriture réservée uniquement aux animaux, oiseaux et insectes. Aujourd'hui, après avoir participé à une conversation sur la cueillette de produits destinés à la consommation humaine, à la campagne, je regarde les haies avec un œil plus gourmand. Les paysages fertiles des îles Anglo-Normandes sont un festin de délices, gourmands et savoureux.

La cueillette fait partie d’un mouvement grandissant au Royaume-Uni qui ne se limite pas aux bois. Les cueilleurs sont tous d’accord, il s'agit de faire un pas positif vers la nature. La plupart ne recherchent pas un trésor de truffes ou une délicieuse espèce d'algues rares. L'objectif est simple : cueillir des produits naturels et bons - dans le sol, au bord de la mer ou dans la mer.

"Mère nature nous a offert une grande variété de plantes comestibles toutes aussi délicieuses que les légumes et des salades que nous achetons régulièrement dans les supermarchés", s'enthousiasme D'Arcy, copropriétaire de Wild Guernesey. Sa femme Tara et lui dirigent des ateliers de cueillette dans le cadre d'une ferme bio, située en bordure d'une magnifique baie, où les véhicules sont interdits. "Une fois qu’on entre en relation avec la nature, nous cessons de voir les haies comme des bancs de mauvaises herbes - et on commence à cueillir pour le déjeuner ou le dîner".

 

Pour la plupart d'entre nous, il est important de savoir quels aliments cueillir en toute sécurité ; quelles variétés et quelles textures peuvent donner une nouvelle dimension aux repas. Pour cueillir les plantes il faut suivre les saisons. Sentir le vent, la pluie et le soleil sur sa peau pendant la cueillette. C’est un véritable plaisir. Contrairement à mon comportement dans les allées des supermarchés, je choisis instinctivement seulement ce dont j'ai besoin. La lecture du livre The Thrifty Forager (le cueilleur économe) d’Alys Fowler m’a aidé à comprendre ce cycle perpétuel d’acheter puis de jeter de la nourriture chaque semaine. La cueillette favorise le retour à une alimentation saisonnière et locale et le désir de cueillir des quantités gérables et de ne plus être influencés par l’offre des supermarchés « 1 offert pour 1 acheté » afin de nous inciter à acheter plus, et plus encore. En utilisant le modèle de Fowler, je planifie mieux mes repas. Une fois que j'ai cueilli ce dont j'ai besoin pour trois repas, je laisse le reste aux autres : la richesse des plantes comestibles et des champignons, de la bette maritime et du varech des sols sableux, au cerfeuil sauvage dans les prairies verdoyantes et la petite oseille des clairières ensoleillées.

Pour réussir une cueillette il faut savoir reconnaître les plantes, explique D'Arcy - il en existe une grande variété dans les îles Anglo-Normandes. "Rechercher les conseils d'experts chevronnés est un bon moyen d'apprendre - nombreux sont les cueilleurs accomplis dans les îles", s'enthousiasme D'Arcy. "Ainsi, vous serez certains de savoir ce qui est bon à cueillir plus rapidement.  À la ferme Wild Guernsey, nous organisons régulièrement des cours durant lesquels nous enseignons les bases de la nourriture sauvage. Les enfants aiment faire partie de la cueillette et c'est un vrai plaisir de les voir autant se passionner par la campagne et les aliments". 

De nombreuses cueillettes organisées par Wild Guernsey se font en famille, durant des randonnées et des excursions sur le littoral jusqu’aux cours de cuisine. Il existe également des cours à Jersey, des promenades côtières et des excursions de bushcraft (survie et art de vivre sauvage) organisées par Kazz Padidar de Wild Adventures et des safaris et cueillettes sauvages organisés par The Alderney Wildlife Trust. Les ateliers comprennent une marche dans les bois d’environ une heure afin de reconnaître 15 000 sortes de champignons sauvages et d’innombrables feuilles, noix, baies et pousses savoureuses. La règle d'or est de ne jamais manger quoi que ce soit, sauf si vous êtes certains à 100% de savoir ce que c'est. Le guide de référence est : www.wildfooduk.com (ma bible durant un mois).

Autour des îles Anglo-Normandes, on échange les recettes de cuisine sauvage. Les chefs réputés les collectent. Ce sont les clients enthousiastes des cueilleurs professionnels favorables au modèle écologique WildFood. Certains plats emblématiques primés de la région doivent leurs saveurs exquises à la cueillette. Le fenouil sauvage, la salicorne fraîche et l'oseille sauvage au goût citronné font la différence entre un repas ordinaire ou exceptionnel. Qui aurait pu penser que les plantes que nous aurions pu jeter sur un tas de compost pourraient être les ingrédients d'un plat digne d’un restaurant étoilé Michelin, ou que les orties blanchies se marient à la perfection avec du pesto vert et un poisson blanc ?

Après une journée de cueillette, je me sens plus vivante. Chasser et cueillir notre dîner semble avait aiguisé les papilles de mes enfants, qui  ont apprécié ce retour à la nature. Je ne les ai jamais vu à manger leurs « légumes » avec autant de conviction.

 

Wild Adventures (Jersey)

www.wildadventuresjersey.com

Stocks Hotel (Sark) 

www.stockshotel.com 

National Trust Jersey 

www.nationaltrust.je 

Alderney Wildlife Trust 

www.alderneywildlife.org

WildFood (Guernsey) 

www.wildfooduk.com 

QUOI CUEILLIR ?

ORTIES. Elles sont pleines de vitamine C et de fer, les feuilles en forme de cœur ne piquent plus une fois blanchies - les cueillir jeunes (avril-juin) et les faire sauter avec de l'huile d'olive ou brasser pour le thé.

GAILLET GRATTERON. Vous trouverez ces plantes aux bourgeons collants en abondance le long des routes et des haies. Choisissez des tiges fraîches (moins de 10 cm) et faites les cuire à la vapeur rapidement, en ajoutant du beurre à l'ail pour un délicieux plat d'accompagnement.

PRIMEVERE. Utilisez les fleurs et les feuilles de cette jolie plante à cinq pétales comme une garniture décorative pour les salades, ou faites les sauter avec des légumes - en les gardant croquantes et vertes.

PISSENLIT. Ajoutez quelques feuilles à la salade ou tremper les boutons de fleurs dans une pâte à frire légère, les faire revenir dans de l’huile, servez avec du pain maison et une sauce acidulée -  délicieux !

SUREAU. Choisissez les fleurs de coton-tige blanches et laissez le reste - car vénéneux.  Pour faire un sirop, ajoutez de l'acide citrique aux fleurs délicatement parfumées. Combiner les baies avec des fraises dans une confiture de fruits.

HERBE à AIL fait partie de la famille de la moutarde, cette plante des haies aux fleurs blanches au cœur jaune - découpez les feuilles et mettez les dans les salades, les sandwichs et les wraps.

MORGELINE. Trouvé en abondance partout dans les îles Anglo-Normandes, couramment utilisé pour la guérison. Les feuilles vert citron pimentent les salades et sont délicieuses servies avec la viande et le fromage.

MAUVE. Cette plante à fleurs au goût doux peut être mangée avec du blé bulgare ou du riz. Les jeunes feuilles remplacent la laitue, les feuilles plus âgées peuvent être cuites comme un chou.

HERBE TIGRE cette plante à feuilles vertes, rondes et alvéolées est communément trouvée sur les murs de granit - dégustez les feuilles croustillantes crues comme une feuille de salade ou en garniture d’un sandwich.

 

WILDFOOD 

BOX SCHEME

Vous séjournez en location à Guernesey ? Alors, commandez une boîte d'aliments sauvages locaux auprès de WildFood - un partenariat agricole soutenu par la communauté (ASC) et les agriculteurs locaux qui fournissent des produits frais et originaux pour encourager les personnes à devenir plus proches de la nature. Rendez-vous sur le site de l'association Soil : www.soilassociation.org

 

LA CUEILLETTE

LES COURS

Désireux d'en savoir plus ? Alors inscrivez-vous à un atelier de 2 heures de WildFood Guernsey pour tout apprendre sur la manière de choisir, préparer et cuisiner un menu à base de plantes locales des îles Anglo-Normandes. Vous recevrez une boîte de produits locaux à emporter et à essayer chez vous. £20 par personne. Il existe aussi les ateliers de WildSeashore et WildHerbal. Rendez vous sur  www.wildfooduk.com.  Le National Trust organise également des cours de cueillette : rendez vous sur www.nationaltrust.je